L’AUTISME EN QUELQUES LIGNES

 

L’autisme est un mal qui touche dorénavant plus d’1 enfant sur 100, dans une proportion de 4 garçons pour 1 fille. L’autisme est une pathologie dont l’origine est multifactorielle (génétique, neurologique, …).

 

La sévérité et la forme des troubles varient d’une personne à l’autre. Ce handicap, qui dure toute la vie, peut être associé à d’autres tels qu’une déficience intellectuelle, des troubles sensoriels ou moteurs, des maladies génétiques, de l’épilepsie, etc.…

 

Les personnes avec autisme présentent donc, sous des aspects différents, des difficultés dans plusieurs domaines : la communication verbale ou non verbale, les interactions sociales, et le comportement en général (intérêts restreints et comportements répétitifs ou stéréotypés).

 

L’autisme chez l’enfant, l’adolescent et le jeune adulte, entraîne un éloignement social pour lui, sa fratrie, et toute sa famille. Il est très difficile et compliqué d’avoir une vie sociale avec un jeune autiste (sortir, être reçu ou recevoir). Un jeune autiste est souvent épuisant pour les parents et fragilise beaucoup l’équilibre familial. Les parents ont bien du mal à se rendre suffisamment disponibles pour le reste de la fratrie… et encore plus pour eux-mêmes. Les familles souffrent de cet isolement et des grandes difficultés rencontrées pour l’éducation et l’accompagnement du jeune autiste. Cette souffrance peut même être accompagnée d’un sentiment de culpabilité.